conseils pour reussir une eco construction (maison ecologique)

Éco-construction : Nos 8 conseils pour réussir votre Eco-construction

Le respect de l’environnement fait partie des principaux enjeux de notre génération. L’éco-construction est une partie intégrante pour respecter la nature, mais également le confort et la santé des occupants. Éco-responsable, la construction d’une maison écologique offre plusieurs avantages, comme la réalisation des économies d’énergie, la réduction de la pollution, l’optimisation de l’isolation et l’emploi des énergies renouvelables.

Cependant, tous les projets d’éco-construction ne sont pas identiques et représentent des singularités. Ainsi, pour réussir la construction d’un tel habitat, les propriétaires doivent prendre en considération plusieurs points, d’où la rédaction de ce guide. Le rôle de ce présent guide est de conseiller les propriétaires dans les étapes à suivre pour réussir leur construction durable.

La définition d’une éco-construction

L’éco-construction est un bien d’habitation particulier, conçu spécialement pour respecter la nature et l’environnement. Chaque élément constituant cette habitation, de l’orientation de la maison aux matériaux utilisés, en passant par les équipements, est étudiée pour optimiser l’efficacité énergétique et réduire la pollution.

Ainsi, voici les principales caractéristiques de chaque détail d’une maison écologique :

  • Un plan en totale harmonie avec la nature et l’environnement ;
  • L’utilisation de peu d’énergie pendant la construction pour réduire les déchets ;
  • Les matériaux de construction sont recyclables, naturels et ne génèrent aucune énergie polluante ;
  • L’usage de ces équipements réduit grandement la facture énergétique de la maison.

Les paramètres à prendre en considération pour la construction d’une maison écologique

Chaque projet de construction écologique est particulier et plusieurs techniques existent pour les bâtir. Toutefois, la réussite d’une éco-construction se base sur plusieurs paramètres, comme l’étude du projet, le contexte législatif, le type de maison à construire, le choix du terrain, le choix du matériau, la définition de la meilleure orientation et l’intégration de la maison dans son environnement.

Passage en revue des 8 principaux facteurs à tenir compte lors de la construction d’une maison écoresponsable.

L’étude du projet d’éco-construction

Une étape de réflexion est indispensable pour réussir une éco-construction. En effet, durant cette étape, les propriétaires définissent leurs principaux objectifs et les démarches à suivre pour les atteindre. À cet effet, il se pose plusieurs questions pour identifier leurs besoins et leurs exigences.

Les questions suivantes sont les plus posées :

  • Pourquoi construire d’une maison écologique ?
  • Quelle doit-être la superficie de la maison écologique pour que toute la famille y sente à l’aise ?
  • Quels sont les matériaux à employer pour optimiser le confort pendant toute l’année ?
  • Quel type d’énergie choisir pour allier performance, respect de la nature et réduction des frais énergétiques ?

Pendant cette phase, les propriétaires doivent prendre le temps de demander des conseils auprès des particuliers vivant dans une maison écologique, mais également des professionnels spécialisés dans la construction d’une maison respectueuse de l’environnement. De cette manière, vous aurez toutes les informations nécessaires pour choisir la meilleure technique de construction ainsi que les matériaux à privilégier pour satisfaire vos exigences personnelles.

Le contexte législatif

La construction d’une maison écologique est régie par la loi. Ainsi, avant de s’aventurer dans la réalisation de ce beau projet, il est primordial de connaître les normes et les règles qui les encadrent. Pour information, les règles en vigueur concernant l’éco-construction sont la grenelle de l’environnement, le RT2012 et 2020 et la loi POPE.

Par ailleurs, les propriétaires doivent également se renseigner sur les aides octroyées dans la réalisation d’un projet d’éco-construction. À titre d’information, la construction d’un bien éco-responsable bénéficie plusieurs aides venant de l’État :

  • L’exonération totale ou partielle de la taxe foncière durant une durée de 5 ans pour les maisons BBC ;
  • Le PTZ, connu sous le nom de prêt à taux zéro ;
  • La réduction du TVA ;
  • Les aides fournies par les collectivités locales ;
  • Les bonus de constructibilité.

Le type de maison à bâtir

Généralement, trois types d’éco-construction existent : la maison basse consommation, la maison passive et la maison positive. Chacun de ces constructions a des points particuliers et répond à des besoins énergétiques et écologiques propres. Ainsi, lors de la réalisation d’un tel projet, les propriétaires doivent se pencher sur cette question.

La maison BBC

L’éco construction la plus célèbre et populaire en France reste le bâtiment basse consommation. Pour qu’une construction neuve soit labellisé BBC, elle ne doit jamais outrepasser un niveau de consommation énergétique. Ce label est un garanti offert par le constructeur impliquant le respect de la perméabilité, de l’isolation, de l’implantation et de la performance énergétique de la maison. Ainsi, le but des maisons écologiques est de dépenser peu d’énergie, de produit moins de CO2, tout en vivant dans un lieu confortable et sain.

La maison passive

La maison passive est l’éco-construction la plus répandue dans les pays nordiques. Sa principale caractéristique touche sa haute performance énergétique. Le principe de la maison passive se base sur l’utilisation de la chaleur du soleil, des équipements et des appareils de la maison pour chauffer le bâtiment écologique. Pour réussir la construction d’une maison passive, il faut prendre en considération deux points : l’orientation sud et la haute performance.

La maison positive

La particularité de la maison positive concerne la production d’un sur plus d’énergie, la rendant totalement autonome. Les règles de construction de la maison positive sont identiques à celles de la maison passive. Autrement dit, elle est équipée d’un capteur de ressource renouvelable et d’équipements électriques ayant une énergie positive. La construction d’un bâtiment à énergie positive mise également l’optimisation de l’isolation thermique.

L’intégration de la maison écologique dans son habitat naturel

La conception d’une maison écologique passe par la création des plans adaptés à l’environnement, mais également aux exigences des propriétaires. Les plans d’un logement écolo doit créer une parfaite harmonie avec son environnement. Pour la réalisation d’une telle tâche, l’aide d’un architecte spécialiste en éco-construction est vivement recommandé. Ce professionnel vous fournira des conseils avisés concernant le choix du terrain, du matériau et de l’implantation de la maison.

Le choix du terrain pour une éco-construction

Après la phase de réflexion sur le type de maison écologique à bâtir, il est maintenant temps de choisir le terrain idéal. Lors de cette étape du projet, les propriétaires doivent demander l’assistance des architectes. Pourquoi ? Car, ce professionnel connaît les normes, a toutes les connaissances nécessaires pour mieux conseiller les propriétaires sur le terrain le plus adapté à leur projet de vie.

Pendant le choix du terrain, les propriétaires doivent prendre en compte le bioclimatique pour utiliser les énergies renouvelables. Donc, la considération de la météo est indispensable pour déterminer l’exposition de la maison face au soleil et au vent. D’ailleurs, une étude géobiologique est vivement conseillée pour mieux profiter des conditions météorologiques de la maison.

La définition de la meilleure orientation pour une éco-construction

La réussite d’un projet d’éco-construction se repose également sur le concept d’orientation, d’emplacement et d’ensoleillement. Une étude de localisation doit être faite pour analyser le terrain et trouver le meilleur emplacement. Cette étude a pour but de trouver l’endroit idéal pour profiter au mieux des rayons de soleil, tout en anticipant aux surchauffes pendant la saison estivale.

Par conséquent, la disposition de la maison sera réalisée selon les apports énergétiques offerts par le soleil. Le calcul du nombre d’ouvertures permettra d’offrir à la maison une grande luminosité et de chaleur.

Le choix des matériaux

Le lancement de la construction se fait après la sélection des matériaux naturels à utiliser. Les matériaux d’une maison écologique doivent être recyclés, d’origine naturelle et non toxiques. Les matériaux écologiques les plus utilisés sont le bois, le chanvre, la paille et la terre crue.

Le bois

Le bois est la matière incontournable d’un logement écologique. En France, ce matériau a le vent en poupe dans le domaine de construction, car son utilisation s’accroît de 15% par an. Pourquoi le bois est-il très apprécié ? Car, l’isolation offerte par le bois est 15 fois plus élevé par rapport à celle du béton. Généralement, dans les maisons en bois, cette matière s’emploie pour créer l’ossature du logement.

Le chanvre

Le chanvre doit sa popularité à ses spécificités écologiques. La culture du chanvre est facile et nécessite peu d’eau et d’engrais. Le mélange de chanvre et de chaux produit une pâte que les artisans du bâtiment mettent sur les planches de coffrage, à la place du béton.

La paille

Contrairement aux idées reçues, une maison écologique faite en paille est pérenne et solide. En effet, l’ossature en bois est garnie de bottes de paille, avant de l’enduire de chaux. Par conséquent, l’épaisseur des murs est assez grande offrant une excellente capacité d’isolation.

La terre crue

La terre crue est une matière naturelle parfaite pour l’éco-construction. En plus d’être disponible en grande quantité, ce matériau contrôle l’humidité de l’air intérieur et offre une excellente isolation toute l’année, de plus, la production de la terre crue exige peu d’énergie. La méthode de pose de la terre cuite est identique à celle en chanvre. Toutefois, la technique de la terre crue se complète par l’installation d’un soubassement en brique ou en pierre.

Le choix de la bonne assurance

Pour construire une écoconstruction, une assurance dommage ouvrage est obligatoire pour réaliser cette construction. Cette assurance permet de garantir le remboursement ou la réparation des dommages relevant de la garantie décennale sans attendre les décisions de justice.

Vous l’aurez compris, se lancer dans l’éco-construction est une bonne action pour la planète et à la fois une bonne chose votre porte-monnaie. Prenez le temps de la réflexion et suivez ces 8 conseils avisés pour faire de ce noble projet une totale réussite. Nous vous recommandons de souscrire une assurance dommages ouvrage. En effet en cas de dommages ou de vente de votre nouveau bien cette garantie se révélera fort utile.

    Demande de devis

    Call Now Button